tea time !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - LTE

Fil des billets

mardi 29 septembre 2015

No to IMS bug-fix for VoLTE!

Bonjour.

Avec la voix sur LTE (VoLTE), de nombreux patchs ont dû être spécifiés pour assurer la continuité et la cohérence avec la voix sur GSM (ou UMTS): il s'agit des T-ADS, SR-VCC, ATCF, ATGw, IMS Centralized Services, etc. Mais ces patchs ne suffisent même pas !!!

Alors voici deux articles, en anglais, qui tentent d'apporter des solutions en dehors des sentiers du 3GPP. Le premier cherche à assurer une réelle cohésion entre les domaines IMS (côté LTE) et Circuit (côté GSM); le deuxième est plus radical et propose de supprimer purement et simplement le domaine Circuit en convertissant, à l'entrée du cœur de réseau, les mécanismes de la voix sur GSM en ceux de la voix sur LTE.

Bonne lecture.

--------------

Hello.

With voice over LTE (VoLTE), many patches were specified to ensure continuity and consistency with voice over GSM (or UMTS): they are named T-ADS, SR-VCC, ATCF, ATGw, IMS Centralized Services, etc. But these patches do not fulfill the gap !!!

So here are two articles, which intent to bring some solutions outside 3GPP's paths. The first one tries to ensure a real cohesion between the IMS domain (on LTE side) and the Circuit domain (on GSM side); the second one is more radical and suggests to "simply" get rid of the Circuit domain by converting, at the core network entry point, the mechanisms for voice over GSM into those for voice over LTE.

Have a nice reading.

mardi 25 août 2015

Comment être un bon voisin avec le GSM-R ?

Bonsoir.

Jusqu’à des temps récents j’ai eu à beaucoup réfléchir, avec d’autres, sur quelle serait la meilleure procédure de coordination entre opérateurs GSM-R et commerciaux.

Ce qu’il en ressort, c’est qu’elle doit être légère cette procédure ! C’est un impératif à la fois pour l’opérateur GSM-R et pour les opérateurs commerciaux. Chacun doit pouvoir déployer et faire vivre son réseau (en particulier le réseau GSM dont le plan de fréquences est régulièrement mis à jour dans un souci permanent d’optimisation de la qualité). Le risque est grand qu’une mauvaise procédure n’entraîne une paralysie dans la vie des réseaux.

Dans les discussions, deux scénarii ressortent : l’un « préventif prédictif » (qui est le premier à avoir été imaginé), l’autre « curatif réactif ». Même si on pourrait entrer dans plus de détails opérationnels, la diapo ci-jointe montre que c’est le « curatif réactif » qui est le plus malin.

Un tel scénario suppose que l’opérateur GSM-R peut mobiliser des équipes pour aller faire quelques mesures sur le terrain et un engagement ferme des opérateurs commerciaux à éteindre très rapidement un site (en fait un secteur) qui poserait problème. Cette extinction étant provisoire, le temps de trouver une solution technique acceptable par tous.

C’est tout pour aujourd’hui.

A bientôt.

jeudi 23 avril 2015

Des règles de bon voisinage entre GSM-R et UMTS/LTE

Bonsoir.
La cohabitation entre réseaux mobiles GSM-R et commerciaux fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps (pour ne pas dire depuis de nombreuses années). Et il est probable que ce ne soit pas fini.
Il y a en particulier le nouveau rapport de la CEPT (ECC Report 229) qui :
- décrit comment se comporte un récepteur GSM-R face aux signaux GSM, UMTS et LTE des réseaux commerciaux,
- reconnaît que la seule solution pérenne et sûre est le déploiement de récepteurs GSM-R améliorés qui filtrent les émissions dans la bande E-GSM utilisée par les opérateurs commerciaux,
- et propose un processus de coordination/coopération entre opérateurs mobiles GSM-R et commerciaux indispensable le temps que ces nouveaux récepteurs GSM-R soient largement déployés.
J'ai eu la chance de coécrire ce rapport avec des personnes pleines de qualité que j'ai eu la chance de découvrir.
Voici donc ce fameux rapport tel qu'il a été approuvé en mai 2015 à Dresde : ici.
Bonne lecture.

[édité le 25 août 2015]

mardi 16 février 2010

Le coeur de réseau des opérateurs

Bonjour !
Pour ce premier article sur le monde du fixe et du mobile, voici trois jeux de diapos qui présentent les dernières évolutions du coeur de réseau chez les opérateurs.
Derrière les antennes relais que l'on voit sur les toits, il y a de gros serveurs qui permettent de passer des appels téléphoniques ou de surfer sur Internet sans que la communication soit coupée quand on se déplace. C'est ce qu'on appelle le coeur de réseau.
 
Trois présentations :
  • une sur le NGN, évolution du coeur dédié aux appels téléphoniques ;
  • une sur l'IMS, qui finalement remplace l'ancien coeur dédié à la voix dans les réseaux fixes et qui permet aussi d'offrir de nouveaux services dans les réseaux mobiles (comme une messagerie instantanée indépendante de toute souscription à Facebook ou autre) ;
  • une sur le LTE, ou plus exactement l'évolution du coeur dédié à l'accès à Internet pour l'arrivée de la 4G, avec la grande question "Comment gérer la voix depuis le LTE ?".
Bonne lecture.
 
[édité le 14 février 2012, puis le 6 mars 2014, puis le 3 février 2015]