tea time !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - ETCS

Fil des billets

mardi 25 août 2015

Comment être un bon voisin avec le GSM-R ?

Bonsoir.

Jusqu’à des temps récents j’ai eu à beaucoup réfléchir, avec d’autres, sur quelle serait la meilleure procédure de coordination entre opérateurs GSM-R et commerciaux.

Ce qu’il en ressort, c’est qu’elle doit être légère cette procédure ! C’est un impératif à la fois pour l’opérateur GSM-R et pour les opérateurs commerciaux. Chacun doit pouvoir déployer et faire vivre son réseau (en particulier le réseau GSM dont le plan de fréquences est régulièrement mis à jour dans un souci permanent d’optimisation de la qualité). Le risque est grand qu’une mauvaise procédure n’entraîne une paralysie dans la vie des réseaux.

Dans les discussions, deux scénarii ressortent : l’un « préventif prédictif » (qui est le premier à avoir été imaginé), l’autre « curatif réactif ». Même si on pourrait entrer dans plus de détails opérationnels, la diapo ci-jointe montre que c’est le « curatif réactif » qui est le plus malin.

Un tel scénario suppose que l’opérateur GSM-R peut mobiliser des équipes pour aller faire quelques mesures sur le terrain et un engagement ferme des opérateurs commerciaux à éteindre très rapidement un site (en fait un secteur) qui poserait problème. Cette extinction étant provisoire, le temps de trouver une solution technique acceptable par tous.

C’est tout pour aujourd’hui.

A bientôt.

jeudi 23 avril 2015

Des règles de bon voisinage entre GSM-R et UMTS/LTE

Bonsoir.
La cohabitation entre réseaux mobiles GSM-R et commerciaux fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps (pour ne pas dire depuis de nombreuses années). Et il est probable que ce ne soit pas fini.
Il y a en particulier le nouveau rapport de la CEPT (ECC Report 229) qui :
- décrit comment se comporte un récepteur GSM-R face aux signaux GSM, UMTS et LTE des réseaux commerciaux,
- reconnaît que la seule solution pérenne et sûre est le déploiement de récepteurs GSM-R améliorés qui filtrent les émissions dans la bande E-GSM utilisée par les opérateurs commerciaux,
- et propose un processus de coordination/coopération entre opérateurs mobiles GSM-R et commerciaux indispensable le temps que ces nouveaux récepteurs GSM-R soient largement déployés.
J'ai eu la chance de coécrire ce rapport avec des personnes pleines de qualité que j'ai eu la chance de découvrir.
Voici donc ce fameux rapport tel qu'il a été approuvé en mai 2015 à Dresde : ici.
Bonne lecture.

[édité le 25 août 2015]

mardi 22 octobre 2013

Du GSM pour les locomotives

Bonjour.

Un des plaisirs du voyage en train est de regarder les vaches dans les prés, qui elles-mêmes regardent passer les trains...
Mais peut-être avez-vous remarqué ces panneaux de signalisation le long des voies ou les feux rouges, violets, oranges ou verts au-dessus ? Ils indiquent au conducteur de la locomotive ce qu'il doit faire : arrêt, limitation de vitesse, etc. C'est la signalisation ferroviaire.

Quand nous étions petits, et qu'un train français voulait se rendre en Italie, en Belgique ou en Allemagne, il fallait toujours changer de conducteur et souvent de locomotive à la frontière. C'est de moins en moins le cas aujourd'hui.
Le changement de conducteur : parce que la signalisation ferroviaire est différente d'un pays à l'autre. Et un conducteur n'a de "permis de conduire" que pour son propre pays.
Le changement de locomotive : souvent parce que la tension (en volt) entre la caténaire et les voies est différente d'un pays à l'autre. Les locomotives polycourant sont devenues la norme aujourd'hui.

Il fallait donc faire quelque chose pour permettre à une locomotive et à son conducteur d'aller librement d'un pays à l'autre. La Commission Européenne a lancé un grand chantier dont l'objectif est de mettre en place un système paneuropéen de signalisation ferroviaire. A terme les ordres de circulation seront affichés dans la cabine de conduite de la locomotive et transmis via une communication GSM.

C'est en fait une variante du GSM dédiée au train, appelée GSM-R. Comme c'est un sujet complexe, dans lequel il est difficile de s'y retrouver, vous avez ici une introduction un peu technique sur le sujet.

Bonne lecture !

[édité le 6 mars 2014, puis le 4 mai 2015 et le 8 novembre 2015]